Histoire d’Airbnb

Airbnb, pionnière des plates-formes communautaires de location entre particuliers

À quelques semaines de la moitié de l’année 2017, l’actualité souligne la mise en application du décret Airbnb en France. Celui-ci permet aux mairies d’obliger les propriétaires à déclarer les logements proposés à la location sur les plates-formes en ligne. Depuis son apparition, Airbnb a en effet bouleversé le paysage de la location immobilière, ce qui a poussé les pouvoirs publics à légiférer. Retour sur le parcours de cette startup américaine aux 150 millions d’utilisateurs.

Airbnb, un petit Poucet dans la cour des grands

Beaucoup retiennent que les géants de l’univers high-tech se résument aux seuls GAFA, c’est-à-dire Google, Apple, Facebook et Amazon, dominant la planète depuis la décennie 2000. Pourtant, née en 2008, la plate-forme logo airbnbcommunautaire de location saisonnière de logement entre particuliers Airbnb se présente également aujourd’hui comme un colosse d’Internet.

Une incursion rapide sur la plate-forme permet en effet de remarquer qu’Airbnb surfe sur la vague du succès. Les utilisateurs de l’application ont accès à ses services dans 191 pays. Dans le monde, des logements situés dans plus de 65 000 villes sont ainsi accessibles à la location saisonnière via Airbnb. Depuis sa création, la plate-forme précise même que près de 150 millions de voyageurs ont trouvé satisfaction en ayant recours à ses services.

Une formule qui plaît

presence airbnb dans le mondeQuel propriétaire n’a pas songé à un moment ou à un autre de tirer judicieusement parti de son logement en le louant pour une nuit ou pour une plus longue période ? Dans le même ordre d’idée, de plus en plus de gens en déplacement rêvent de voyager « autrement ». C’est-à-dire de séjourner par exemple à Hawaï comme un Hawaïen en habitant non à l’hôtel, mais se sentir un peu comme chez soi dans un logement chez l’habitant, plus convivial et surtout moins cher.

C’est de ce constat qu’est née, chez deux Américains, Brian Chesky et Joe Gebbia, l’idée de créer la plate-forme. En 2007 d’abord, en quête d’un revenu d’appoint, ces spécialistes en design ont profité d’une importante conférence dans leur ville de San Francisco pour mettre une première fois en location l’une des chambres de leur résidence. Constatant, plusieurs mois après, que leur activité serait un filon prospère s’il venait à être développé, ils mettent en ligne un site internet avec 40 000 dollars de budget. La start-up est ainsi sur les rails et des levées de fonds successives vont lui permettre de rayonner mondialement.

Plus de 3 millions de logements proposés à la location sur Airbnb.com

Depuis la mise en place de ses services en 2008, Airbnb a en effet levé un peu plus de 3 milliards de dollars qui lui ont assuré également le commencement de la diversification progressive de ses prestations. Depuis quelques mois, son application partenaire Trips propose ainsi aux voyageurs des réservations de restaurant, des vols ou des locations de voitures en complément de la mise à disposition de logements.

Aujourd’hui, même si son concept a fait des émules, Airbnb reste de loin l’acteur le plus important de la filière de location saisonnière de logement entre particuliers. Plus de 3 000 000 de logements sont mis en ligne par leurs propriétaires et les utilisateurs des services Airbnb sont en augmentation constante. Petites agglomérations ou grandes métropoles, les destinations les plus prisées des voyageurs sont ainsi présentes sur le service en ligne, à l’instar de la ville de Bordeaux représentée par un peu plus de 6 500 logements mis en location via le site.